Interview

Youenn Legrand, gérant

la Cavayou
au 61 boulevard Jean Mermoz à Saint Nazaire

Youenn Legrand a adhéré à la Monnaie Locale Complémentaire (MLC) dès le début de sa mise en circulation. Son établissement est un comptoir de change où l’on peut aussi adhérer à la MLC, accessoirement boire un petit coup et découvrir des produits du coin !

façade La CavayouQuelle est votre activité professionnelle ?

Je suis commerçant, spécialisé dans la vente de Bières.

Avez-vous une clientèle locale et dans quelles proportions ?

Ma clientèle est à 90% locale, sur les zones de Saint-Nazaire, la Presqu’île, Savenay et Saint-Brévin.

Avez-vous des fournisseurs locaux et dans quelles proportions ?

Mes fournisseurs sont à 45% locaux, quelques bières proviennent du coin, Campbon, Nantes, de Bretagne, et beaucoup proviennent de Belgique. Je travaille aussi avec des producteurs de fromages et saucissons locaux. La plupart des 45% de fournisseurs situés sur le réseau de la MLC utilisent la monnaie locale.

Pourquoi l’adhésion à la Monnaie Locale Complémentaire, le Rozo ?

Avec l’utilisation du Rozo dans mon établissement, je souhaite faire la promotion des producteurs et artisans locaux, et sédentariser une économie qui est trop souvent désertée avec l’Euro (spéculation, évasion fiscale, etc.) Si une économie reste sur un territoire et constamment remise en circulation, cela favorise tous les échanges et les commerces se portent mieux. Le film « Demain » m’a aussi fait réagir, je le conseille car cela donne une idée positive de l’alternative économique. Sans parler de « Décroissance », qui est pour moi un mouvement peut-être trop extrême, la technologie est une bonne chose, mais trop peu utilisée en terme de « bon sens » aujourd’hui. Il faut arrêter de construire pour jeter !

Interview La CavayouL’adhésion à la MLC, vous a-t-elle apporté des nouveaux clients ? Le paiement en Rozo est-il en augmentation ?

Oui, pour les deux questions, cela reste un pourcentage du chiffre d’affaire assez bas. Mais il est en augmentation.

 

Parlez-vous des Rozos ? Vous pose-t-on des questions ? Quelles sont leurs réactions ?

Oui, je parle de la MLC dans l’idée de promouvoir son utilisation. Les réactions sont pour la plupart positives, mais seulement 5% font la démarche d’adhésion.

Que faites-vous des Rozos ?

Je les remets dans le circuit. Avec les fournisseurs, ou encore le restaurant/salon de thé « Aux Bonnes Saveurs » pour le repas de mes employés, ou encore pour la création d’illustrations sur tee-shirt. Il y a de plus en plus de prestataires qui adhèrent à la MLC, et c’est grâce à l’augmentation de ces prestataires que ça favorisera la remise du Rozo dans le circuit.

Un message personnel ?

Dans l’idée, ce serait très utile d’avoir une quincaillerie et un réparateur électroménager du coin qui utilisent le Rozo.

 » On hérite pas de la terre de nos ancêtres, on l’ emprunte à nos enfants « – Proverbe Africain cité dans l’ouvrage « Terre des Hommes » de Saint -Exupéry.

Adhérents Rozo, allez à la Cavayou (61 Boulevard Jean Mermoz, 44600 Saint-Nazaire) , c’est un lieu convivial, soyez curieux, vous y rencontrerez Youenn.


Interview réalisée par Charlotte Barbin
Groupe Communication de l’association du Rozo

Une réflexion au sujet de « Interview »

  1. Non seulement Youenn est sympa, et ses employés aussi, non seulement on peut trouver de bonnes choses à La Cavayou, mais on peut aussi y faire du change d’€ en rozos, et y prendre son adhésion à l’association. Que de bonnes raisons de fréquenter La Cavayou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*